Vous êtes ici.

Sous le plus grand chapiteau du monde

Exposition
Sous le plus grand chapiteau du monde - Paris

Avec des gestes plastiques d’une énergie dense et ramassée, l’oeuvre de Claude Lévêque travaille avec les lieux qu’elle rencontre pour y activer une forte charge d’images et de sensations. L’invitation du Louvre commence avec une mise en incandescence de la pyramide de Ieoh Ming Pei. Le néon, l’un des matériaux privilégiés de l’artiste, se fait ici foudre, tranchant un volume d’air pour distribuer ses résonances diurnes et nocturnes sur l’architecture alentour. Après Tony Cragg, Wim Delvoye et Loris Gréaud, cette création in situ de Claude Lévêque vient inscrire sa propre lecture de l’entrée du musée. Il s’agit du premier chapitre d’une intervention plus développée de l’artiste, qui s’étendra, en 2015, aux fossés et au donjon du Louvre médiéval. « La lumière et le son sont des moyens de métamorphose complète, affirme Claude Lévêque. Ce sont deux éléments primordiaux dans une sensation. Après viennent les textures, les images, les ambiances, les objets, etc. » Le Louvre invite, à partir du 2 avril 2014, Claude Lévêque, artiste majeur de la scène co ntemporaine internationale. La pyramide du Louvre accue illera une œuvre monumentale spécialement produite pour ce premier volet de son projet au musée. Succédant aux sculptures de Loris Gréaud et Tony Cragg, et à la flèche gothique torsadée de Wim Delvoye, l’œuvre sera placée sous la pyra mide dont la colonne centrale était destinée dès l’origine à recevoir une sculpture monumentale. Cette création de Claude Lévêque est le premier chapitre d’une exposition qui viendra, en 2015, habiter les fossés du Louvre médiéval.[...]

SES AUTRES ÉVÉNEMENTS

Voir les évènements