Vous êtes ici.

Les formes de l’âme

Exposition
Les formes de l’âme - Angers

Dans le cadre de la nouvelle "Saison des musées", l'exposition « Les formes de l'âme » aborde une facette singulière de l'œuvre du sculpteur David d'Angers. Elle met précisément en lumière l’influence de la physiognomonie et de la phrénologie sur le grand sculpteur angevin. L'exposition thématique s'articule en trois volets et s'appuie sur une muséographie singulière où l’art du portrait par David d’Angers s’illustre avec un choix de sept bustes incarnant particulièrement le propos. Le parcours s’ouvre tout d’abord avec un texte d’introduction sur la physiognomonie et ses caractéristiques. Cette « représentation brève et claire de comment reconnaître du visage, des gestes et de la figure de quelqu’un ses penchants, bons ou méchants, pour se diriger dans l’action et le commerce avec lui » (J. H. Praetorius, Breviarium physiognomicum, 1715), enseigne aux hommes comment mieux se connaître par l’étude attentive des profils. Une présentation de la phrénologie complète cette approche et montre comment déduire des formes du crâne leurs caractères. Peu de « sciences » comme celles-ci eurent autant de succès auprès du grand public dans la première moitié du 19e siècle. Elles furent tour à tour instruments épistémologiques pour les scientifiques (Lavater, Gall, Spurzheim, Darwin) qui rêvaient de percer l’âme de l’homme, instruments esthétiques pour les artistes qui cherchaient un nouveau langage pour représenter les caractères et les passions humaines.[...]