Vous êtes ici.

Exposition aires mateus

Exposition
Exposition aires mateus - Tours

Pour sa première exposition en France, Aires Mateus allie rétrospective et expérience. Dans une atmosphère épurée, entre l’atelier et le laboratoire, ils font entrer dans l’espace du centre d’art la quasi totalité de leurs projets et réalisations à travers une exceptionnelle collection de maquettes réalisées spécialement pour l’occasion : « tout » Aires Mateus est ici réuni à l’échelle 1:200, permettant d’envisager pour la première fois l’œuvre dans son intégralité. Au-delà de la référence précise à chacun des projets, conçus entre 1999 et aujourd’hui, le dispositif de l’exposition est aussi à lire comme une installation globale. D’une grande radicalité et homogénéité plastique, cet ensemble de soixante maquettes blanches, accompagné de dessins, livre dans l’espace une approche encyclopédique du travail : « il s’agit de présenter une vision plus lexicale des possibilités de leur architecture, en déclinant et en articulant de façon systématique comme une sorte de grammaire de la multitude des rapports possibles entre espace et architecture. On peut l’interpréter comme une grammaire abstraite et évolutive qui forme la base structurelle et formelle aussi bien qu’immatérielle et conceptuelle du projet architectural. C’est une « boîte à outils » démontrant les potentialités quasi infinies, illimitées, de leur approche architecturale. »*. Participant à ce « lexique d’espaces » à caractère monographique, le projet pour le CCCOD de Tours occupe toutefois une place à part : présenté à différentes échelles, il nous amène à faire bien plus physiquement l’expérience de ses espaces, de ses volumes et de son matériau : la pierre de Tercet. L’exposition invite à découvrir les caractéristiques fondamentales de l’architecture d’Aires Mateus. Minimaliste, élégante, pure et claire, elle s’imprègne des lieux, des valeurs matérielles et immatérielles des sites où elle s’implante. Souvent fondée sur une recherche d’oppositions et d’interactions, elle porte une attention particulière à l’équilibre des pleins et des vides, articulant de subtils jeux et relations entre le négatif et le positif. Leurs bâtiments ne se conçoivent pas tant par leur image extérieure que par le vide, l’espace en négatif défini par les limites de la construction, celui au sein duquel la vie trouvera sa place. Privilégiant les surfaces continues et l’homogénéité de leurs matériaux de recouvrement, l’architecture d’Aires Mateus se développe également autour de volumes sculpturaux et distinctement interprétables, qui lui confèrent un caractère de permanence.[...]