Vous êtes ici.

Jean-auguste-dominique ingres Réclamer cet artiste

Artiste

Né en 1780 à Montauban et mort en 1867 à Paris, Jean-Auguste-Dominique Ingres, est un peintre éclectique, indifférent au clivage entre romantisme et classicisme. Précocement initié par un père peintre et sculpteur, Ingres commence son apprentissage néoclassique à l'école centre de Haute-Garonne. Âgé de dix-sept ans, il rentre dans l'atelier de David où il se lie avec Antoine Gros. Il remporte le premier prix de Rome avec sa composition très davidienne Les Ambassadeurs d'Agamemnon (1801). Il connaît ensuite des débuts difficiles, surtout financièrement. Il se détourne de David tout en poursuivant son ambition de devenir peintre d'histoire. À Rome, il découvre Titien et se passionne pour Raphaël, dont il se revendiquera par la suite. Le tournant se situe en 1814, alors qu'il expose son Odalisque au Salon de la même année. Pour la première fois, cette œuvre est très bien reçue et amorce le rayonnement de son travail. Portraitiste réputé, rival de Delacroix, Ingres construit sa carrière entre Rome et Paris. Sa ligne délicate et onctueuse, son coloris chargé et ses déformations élégantes lui valent de nombreuses commandes. De ses tableaux d'histoire académistes à ses nus orientalistes, en passant par ses portraits psychologiques bien qu'idéalisés, Ingres s'impose comme un artiste diversifié. La consécration vient sous le règne de Louis-Philippe, qui l'utilise comme peintre officiel. Il inspirera par la suite de nombreux artistes (Matisse, Degas, Seurat...).[...]

ÉVÉNEMENTS

Afficher plus d'évènements

RECLAMER CET ARTISTE !