Vous êtes ici.
Âmes qui vivent - joel-peter witkin & paolo gioli 1003 vues - Depuis le 20/01/2015
Le 20/01/2015

Joel-Peter Witkin… Bientôt trente ans de collaboration et de complicité transformées, au fil des ans, en amitié. Après près de quinze expositions personnelles à la galerie, et deux, voire trois fois plus, « hors les murs », que ce soit dans des institutions ou dans d’autres galeries, soudainement, une exposition bicéphale, Joel-Peter Witkin / Paolo Gioli. Pourquoi ce choix ? Il faut tout d’abord, rendre hommage au grand galeriste italien de Brescia, Massimo Minini, qui est venu me proposer ce choix et que je connais également depuis près de trente ans. Ensuite à Joel-Peter Witkin qui a accepté ce « challenge ». Une réponse gagnant/gagnant pour les deux artistes qui exposent dans deux lieux simultanément ! Joel-Peter Witkin et Paolo Gioli sont des créateurs qui ne sont pas vraiment photographes : ils utilisent tous deux le medium de la photographie pour aller vers une autre direction. Leur préoccupation commune est essentiellement picturale. La photographie est un support sur lequel les deux artistes vont intervenir, en triturant la matière, en travaillant la texture. L’un ( Joel-Peter Witkin) se sert de l’Histoire de l’Art pour la digérer et l’ingérer dans son oeuvre ; l’autre ( Paolo Gioli ) photographe des statuaires ou assimilés appartenant à l’Histoire de l’Art. Ces confrontations à la fois gémellaires et géographiques illustrent la complicité de certains intervenants du monde de l’Art qui restent attachés à leur passion et qui cherchent d’abord à communiquer cet amour et à servir de passerelle au spectateur et au collectionneur. Seules la synergie et l’union feront force pour lutter contre un univers du marché de l’Art devenu (apparemment ?) mercantile. Baudoin Lebon[...]

ÉVÉNEMENT
AMES QUI VIVENT GALERIE BAUDOIN LEBON du 15/01/2015 au 14/03/2015

Joel-Peter Witkin… Bientôt trente ans de collaboration et de complicité transformées, au fil des ans, en amitié. Après près de quinze expositions personnelles à la galerie, et deux, voire trois fois plus, « hors les murs », que ce soit dans des institutions ou dans d’autres galeries, soudainement,...

LES VIDÉOS DE GALERIE BAUDOIN LEBON

Afficher plus de vidéos