Vous êtes ici.

Musée goupil de bordeaux Réclamer ce lieu

Musée

Consacré à l’image, à ses techniques et à ses usages au XIXe siècle, le fonds de la maison Goupil est issu d'une dynastie d’éditeurs d’art internationaux basés à Paris et actifs de 1827 à 1920. A la liquidation de la maison Goupil, un marchand d’art bordelais, Vincent Imberti, rachète le fonds qu’il ramène à Bordeaux. En 1987, à sa mort, son petit-fils, Guy Imberti, fait don à la ville de Bordeaux d’un ensemble de photographies. En 1990, il lui vend le reste des images, des cuivres gravés, des pierres lithographiques, etc. La ville décide alors de créer un musée qu’elle installe dans un bâtiment industriel du cours du Médoc. Depuis fin 1998, le musée est hébergé au musée d’Aquitaine dont il dépend administrativement. Bien que ses collections soient détachées du contexte local, il constitue un satellite actif de cette institution dont il complète l’offre culturelle par la dimension historique, sociologique et technique de ses collections. Les collections Goupil se constituent de 70 000 photographies, 46 000 estampes, 7 200 matrices (cuivres gravés, pierres lithographiques, blocs typogravures et chromotypogravures, négatifs sur verre), 1000 livres et revues illustrées, 15 mètres linéaires d’archives diverses.[...]

Afficher les vidéos

RECLAMER CE LIEU !