Vous êtes ici.

Musée galliera Réclamer ce lieu

Musée

En 1977, changeant à la fois de nom et d’adresse, le musée du Costume devient le musée de la Mode et du Costume en s’installant au Palais Galliera. Autonome, le musée hérite des collections de costumes et d’accessoires jusqu’alors conservées au musée Carnavalet. Galliera rejoint ainsi les 14 musées de la Ville de Paris et son conservateur en chef reste Madeleine Delpierre. Les réserves et ateliers de restauration sont alors installés dans le sous-sol du musée. Les années 1980 sont marquées par la création de deux nouveaux départements : le Cabinet des Arts Graphiques, en 1984, et la Création contemporaine en 1987. Cette décennie voit également la direction de Guillaume Garnier qui succède à Madeleine Delpierre en 1985. Sous son impulsion, le musée fait l’objet d’une importante campagne de travaux en 1986. Les bureaux de la conservation sont installés à l’étage tandis que les salles d’expositions sont modifiées : le décor de la grande galerie est remis en l’état et les voussures ainsi que la verrière rendues à nouveau visibles. La bibliothèque et le centre de documentation sont créés la même année au musée et, face à l’accroissement constant des collections, la Ville dote le musée d’un atelier de restauration et de réserves suffisamment grandes pour accueillir tout le fonds. Au décès de Guillaume Garnier le 12 mai 1989, Catherine Join-Diéterle lui succède. En 1994, l’atelier de restauration et les réserves sont inaugurés dans un nouveau lieu de la capitale. Le musée dispose alors d’un véritable laboratoire de conservation pour les vêtements et accessoires déployé sur 4800 m2. En 1997, la dénomination du musée change pour la deuxième fois. Le musée de la Mode et du Costume de la Ville de Paris devient le musée de la Mode de la Ville de Paris. Le musée Galliera obtient, en 2002, le label « Musée de France ». En 2009, la Préfecture ordonne la fermeture du musée afin que la Mairie de Paris réalise des travaux de remise aux normes (électricité, sécurité incendie, accessibilité aux personnes à mobilité réduite). En 2010, Olivier Saillard succède à Catherine Join-Diéterle à la direction du musée. Outre les travaux requis par la Préfecture, le musée bénéficie sous son impulsion d’un embellissement de sa cour, de ses ailes, de ses baies, de ses sculptures et d’amélioration des bureaux. Le nouveau directeur a également souhaité retrouver le charme d’antan du musée dans la réhabilitation des salles d’exposition. Pendant la durée des travaux, Olivier Saillard mène une programmation hors les murs active, en France et à l’étranger. En septembre 2013 le musée rouvre ses portes. Le public redécouvre le musée dans l’esprit de son architecte Paul René Léon Ginain, c’est un retour aux sources que connaît le palais et, comme une seconde naissance, il voit son nom changer pour la troisième fois. Le musée Galliera devient le Palais Galliera.[...]

ÉVÉNEMENTS

Afficher les évènements
Afficher les vidéos

RECLAMER CE LIEU !