Vous êtes ici.

Le voyage à nice

Exposition
Le voyage à nice - Nice

Collection XVIIe -XVIIIe siècles du Musée des beaux-arts et d’archéologie de Besançon Dépôts et prêts au Palais Lascaris Le Palais Lascaris propose du 4 juillet 2014 au 5 janvier 2015, une exposition intitulée « Le Voyage à Nice » rendue possible grâce au partenariat exceptionnel établi avec le Musée des beaux-arts et d’archéologie de la ville de Besançon dont une sélection représentative de sa remarquable collection : tableaux religieux, portraits, natures mortes et paysages, des XVIIe et XVIIIe siècles, en dépôt et en prêt, rencontrera les œuvres et objets d’art conservés par le Palais Lascaris. Les œuvres de Besançon – une soixantaine - restituent sensiblement l’âme du lieu et de ses œuvres. Embarquement immédiat pour le Siècle des Lumières. Courant XVIIe et XVIIIe siècles, le Palais Lascaris était la demeure des Lascaris Vintimille, l’une des plus importantes familles du comté de Nice sous dominance savoyarde, considérée comme la « Principalissima » par le duc Charles Emmanuel III. L’exposition permettra ainsi de découvrir cinq peintures du XVIIIe siècle en provenance de Besançon, des portraits très réalistes de la famille de Savoie réalisés par Maria Giovanni Battista Clementi, dite « La Clementina » (1690 -1761), portraitiste de talent et peintre à la cour de Turin. Le Palais Lascaris présentera également cinquante-sept peintures et dessins des XVIIe-XVIIIe siècles jamais présentés à Nice, de Simon Vouet, Fragonard, Guido Reni, Tiepolo... Mis en rapport avec une sélection d’instruments des XVIIe-XVIIIe siècles de la collection d’instruments de musique anciens conservés par le palais Lascaris, le musée présentera enfin deux instruments de musique anciens : une épinette en aile d’oiseau de Rozet et un tympanon anonyme du début du XVIIIe siècle. Le voyage musical à Nice par Robert Adelson, commissaire adjoint de l’exposition "Le Voyage à Nice" pour la partie musicale. Lors de la venue à Nice, en 1666, du Duc Charles Emmanuel II (1634-1675), des bals se donnent dans tous les palais nobles de la ville, y compris dans le Palais Lascaris, alors tout nouvel édifice, commencé en 1648 ou 1649 et habité dès 1657.[1] Aujourd'hui le Palais Lascaris demeure intact, avec son escalier monumental, ses plafonds peints et ses boiseries, mais, tout comme les gestes des danseurs, la musique résonnant dans ses salles lors de ces bals s'est évanouie dans l'obscurité du temps…[...]

SES AUTRES ÉVÉNEMENTS

Voir les évènements