Vous êtes ici.

Le coeur d’anne de bretagne

Exposition
Le coeur d’anne de bretagne - Chateaubriant

À l’occasion des 500 ans de la mort d’Anne de Bretagne, les deux châteaux du Val de Loire, Blois et Nantes, qui ont vu naître et mourir la reine et duchesse accueillent l’écrin d’or du cœur de la reine, prêt exceptionnel du musée Dobrée, et une exposition sur les funérailles royales, autour des miniatures illustrant les manuscrits du Trépas de l’hermine regrettée et du récit composé par son héraut Pierre Choque. Reine de France, Anne savait que son corps serait inhumé à Saint-Denis. Pour marquer son attachement à ses sujets bretons, elle voulut que son cœur reposât dans le tombeau de ses parents, dans l’église des Carmes de Nantes. Pour ce faire, on fabriqua un écrin en or en forme de cœur, chef d’œuvre d’orfèvrerie désormais conservé au musée Dobrée, musée départemental d’histoire et d’archéologie de Loire-Atlantique.[...]