Vous êtes ici.

Infiniment petit

Exposition
Infiniment petit - Clermont ferrand

Depuis son invention au XVIIe siècle, le microscope n’a cessé de fasciner tant les scientifiques que les observateurs amateurs. Véritable seuil technologique dans la découverte du vivant et du minéral, il a donné lieu à des progrès successifs, repoussant les limites de l’observation. La microscopie est un ensemble de techniques d’imagerie dont l’outil principal est le microscope. Elle trouve son origine dans l’utilisation de lentilles dont le pouvoir grossissant était reconnu dès l’Antiquité. Les premiers microscopes sont mis au point à la fin du XVIIe siècle par des opticiens hollandais. La microscopie, dite optique, va dès lors progresser et permettre des découvertes importantes : théorie cellulaire, mitose, etc.. Au XXe siècle, dans les années 30, les premiers microscopes électroniques sont mis au point. Le saut technologique est alors conséquent car les grossissements qu’ils autorisent, rendent l’observation du vivant, du minéral et des matériaux, bien plus précise. Le XXe siècle connaîtra un véritable épanouissement des techniques microscopiques. Au XXIe siècle, les microscopes, aussi bien optiques qu’électroniques, restent les fleurons des instruments de recherche au sein de la communauté scientifique. Face aux nombreux questionnements qui agitent l’esprit humain, la microscopie est un relais indispensable à l’œil humain. L’exposition décortique, dans un laboratoire géant, tous les principes de la microscopie et son évolution grâce aux technologies actuelles, puis tout ce qu’a apporté cette technique à l’évolution des sciences. À travers un chassé-croisé entre la technique et l’image, le public découvre les beautés du monde invisible et de l’infiniment petit. La microscopie est aussi source d’images jugées esthétiques voire artistiques dont le muséum expose un panel étonnant. Pour cette exposition, de nombreux partenaires spécialistes du domaine ont partagé leurs compétences tels les laboratoires de l’université d’Auvergne, l’université Blaise-Pascal ou encore l’INRA.[...]