Vous êtes ici.

I am walé respect me / forever walé

Exposition
I am walé respect me / forever walé - Paris

Avec ce travail, Patrick Willocq s'est plongé dans un rituel initiatique. Il a essayé de produire un travail photographique à la fois documentaire et artistique témoignant au plus près de l'expérience des Pygmées Ekonda de la République Démocratique du Congo. Le moment le plus important de la vie d'une femme Ekonda est la naissance de son premier enfant. La jeune mère, appelée Walé (« mère primipare allaitante »), retourne chez ses parents pour y rester recluse entre deux et cinq ans. En respectant divers tabous, notamment sexuels, elle acquiert un statut similaire à celui d'un patriarche. La fin de son isolement est marquée par des danses et des chants rituels extrêmement codifiés qui sont, à chaque fois, une création unique propre à chaque Walé. « J'ai toujours été fasciné par les tribus indigènes car j'ai l'impression qu'elles sont les dépositaires d'une forme de richesse que nous avons perdue. Le rituel des Walés est un magnifique hommage à la maternité, à la fertilité et à la féminité. C'est pourquoi j'ai proposé à des Walés que je connaissais depuis plus d'un an de participer à des mises en scène capables de témoigner d'une partie de leur histoire personnelle, chaque image étant censée représenter visuellement l'une des pensées intimes qu'elles chanteront le jour de leur libération. » - Patrick Willocq Cette série est le reflet d'un regard extrêmement personnel que l'artiste porte sur les femmes et le rituel Walé, mais aussi le résultat d'une collaboration unique avec des jeunes femmes pygmées, leur clan, et un photographe.[...]

SES AUTRES ÉVÉNEMENTS

Voir les évènements