Vous êtes ici.

Fédor lowenstein (1901-1946) : trois oeuvres martyres

Exposition
Fédor lowenstein (1901-1946) : trois oeuvres martyres - Bordeaux

Né à Munich, le 13 avril 1901, Wilhelm Fedor Löwenstein fait ses études à l’école des arts décoratifs de Berlin, puis à l’académie des beaux-arts de Dresde où Oscar Kokoschka enseigne de 1919 à 1924. En 1923, il rejoint la France et s'installe à Paris. En 1936, il adhère au groupe des Surindépendants et expose au salon annuel du groupe à la Porte de Versailles de 1936 à 1939. C'est à cette époque qu'il rencontre André Lhote qui influencera durablement son arts. Les trois oeuvres présentées ici faisaient partie d’un envoi que Fédor Löwenstein destinait à une galerie américaine. Le 5 décembre 1940, date d’une importante opération de saisies dans le port de Bordeaux (au cours de laquelle sont également confisqués des biens appartenant au collectionneur et mécène sir Edouard James, ami de Salvador Dalí), elles sont saisies. Elles sont envoyées au Jeu de Paume, à Paris, dans la « Salle des martyrs » où étaient reléguées les oeuvres au style réprouvé par l'esthétique nazie. Ce n’est que fin 2010 que le rapprochement entre ces œuvres aujourd’hui au musée national d'art moderne et la saisie Löwenstein de Bordeaux est établi. Ce sont des MNR (musées nationaux récupération) présentés au public pour la première fois depuis cette saisie.[...]

SES AUTRES ÉVÉNEMENTS

Voir les évènements