Vous êtes ici.

« disparité et demande »

Exposition
« disparité et demande » - Noisy-le-sec

L'exposition « Disparité et Demande » propose d'explorer la fonction des affects dans la vie urbaine contemporaine, les systèmes de production et les réseaux sociaux. De l'espace domestique aux environnements virtuels, elle traite des espaces interstitiels où le caractère « effectif » et l'« affectivité » s'affrontent. « Disparité et Demande » est un titre emprunté à une œuvre de Juan Luis Moraza : délibérément technocratique, cette formule semble directement tiré du jargon de la finance et se réfère avec ironie à cette condition ambigüe des affects contemporains où le caractère objectif, pragmatique et subjectif se fondent. Le terme « disparité » évoque une relation inégale entre les individus, mais il pourrait aussi s'agir du Léviathan bureaucratique, commercial ou virtuel. « Demande » semble désigner une forme de vampirisation opérée par les marchés, les administrations et les réseaux sociaux qui spéculent sur les émotions et contre laquelle chacun lutte au quotidien. Paris, où cette condition bipolaire des affects est toujours présente et polémique, comme nous l'avons vu dans une partie du cinéma français contemporain (L'Inconnu du Lac d'Alain Guiraudie ou Jeune et Jolie de François Ozon), semble un lieu idéal pour entamer une discussion sur ce paradoxe.[...]