Vous êtes ici.

Cathédralement vôtre

Exposition
Cathédralement vôtre - Strasbourg

En écho au millénaire des fondations de la cathédrale de Strasbourg, le Musée Tomi Ungerer-Centre international de l’Illustration propose une découverte du thème de la cathédrale dans l’illustration, avec un parcours de 150 œuvres et documents environ. L’édifice emblématique de Strasbourg a attisé l’imaginaire de nombreux artistes, et notamment celui de Tomi Ungerer. Comme à son habitude, le dessinateur a revisité le motif d’une manière très personnelle et c’est sur un ton impertinent et même parfois irrévérencieux qu’il l’a décliné dans différents aspects de son œuvre graphique. Une centaine d’affiches et d’œuvres originales appartenant à la collection du musée sont présentés pour la première fois dans son ensemble au public. Créés pour la plupart entre 1990 et 2010, ils sont souvent le prétexte à une vision plus large de la société contemporaine. Tomi Ungerer a utilisé toute une palette de techniques graphiques mais a privilégié le dessin-collage, hérité des surréalistes, où le trait à l’encre de Chine s’associe au collage de papiers découpés. « Si la cathédrale est de mon ressort, c’est en raison de mes racines horlogères », précise avec humour le dessinateur. En effet, la famille Ungerer fut une dynastie de constructeurs d’horloges d’édifices dont l’histoire a croisé celle de la cathédrale de Strasbourg. Albert et Auguste-Théodore, respectivement arrière-grand-oncle et arrière-grand-père de Tomi Ungerer, furent les apprentis puis les collaborateurs entre 1838 à 1842 de Jean-Baptiste Schwilgué pour la remise en état de l’horloge astronomique de la cathédrale, et Théodore, le père de Tomi Ungerer, créa au Palais Rohan la salle d’horlogerie présentant, entre autres, les parties anciennes de l’horloge. La présentation de livres, de dessins et d’archives de la famille Ungerer, dont certains proviennent de la collection du Musée des arts décoratifs de Strasbourg, éclaire cette partie de l’exposition. Les carnets dessinés de l’architecte Laurent Kohler, « Mille vues de la cathédrale », et les projets dessinés du plasticien Daniel Depoutot pour la réalisation d’une quatrième horloge astronomique témoignent de la passion que continue d’insuffler l’édifice sur la création d’aujourd’hui. Une toute autre approche de la cathédrale est proposée dans une présentation de planches originales et de reproductions du livre pour enfants Cathédrale que l’illustrateur canadien John Howe dessina à Strasbourg en 1987 dans le style heroic fantasy qui est le sien et qui a précédé son travail artistique pour « Le Seigneur des Anneaux » et « Le Hobbit » au cinéma. C’est aussi la première fois que l’artiste expose ses œuvres dans la ville où il fut étudiant : il fit en effet partie du prestigieux atelier d’illustration de l’Ecole des arts décoratifs de Strasbourg.[...]

SES AUTRES ÉVÉNEMENTS

Voir les évènements