Vous êtes ici.

Cecil beaton Réclamer cet artiste

Artiste

Cecil Walter Hardy Beaton naît à Hampstead, à Londres, au sein d'une famille aisée. Ce photographe de mode et portraitiste d'icônes culturelles meurt en 1980, laissant derrière lui un journal intime dont la publication, en 2003, révèle une vie homosexuelle particulièrement agitée et une passion amoureuse, non réciproque, avec le musicien et chanteur britannique Mick Jagger. C'est à Harrow et à Cambridge, dont il part sans être diplômé, qu'il fait ses premières armes dans la photographie. Après une première exposition bien accueillie à Londres, en 1926, il collabore avec de nombreux magazines de mode comme Vanity Fair, Vogue, Life et Harper's Bazaar... Son style est unique, à la fois glamour et novateur : dans ses clichés, les modèles prennent des poses inhabituelles, se dotent d'accessoires, et le procédé des expositions doubles ou triples qu'il emprunte produit des effets particuliers. Dans ses portraits réalisés en studio, les décors sont somptueux et surchargés, et l'utilisation de matériaux aux effets inhabituels (miroirs, cellophane…) donnent aux personnalités qui posent pour lui un côté baroque. Il photographie notamment Maryline Monroe, Coco Chanel, et la famille royale britannique dont il devient le portraitiste officiel. Mais Beaton ne se contente pas de sa carrière de photographe ; il est également écrivain, illustrateur, costumier et metteur en scène. Au cours de sa carrière il reçoit l'Oscar de la meilleure création de costumes, ainsi que l'Oscar des meilleurs décors.[...]

RECLAMER CET ARTISTE !