Vous êtes ici.

Anne-louis girodet de roussy-trioson Réclamer cet artiste

Artiste

Artiste et poète, peintre d'histoire et grand portraitiste, Anne-Louis Girodet est un peintre néoclassique né à Montargis en 1767 et mort à Paris en 1824. Fils adoptif du docteur Trioson, Girodet est formé dans l'un des plus grands ateliers de peinture de son temps, chez David. En 1789, il remporte le prix de Rome avec Joseph reconnu par ses frères et débute une grande carrière pendant laquelle il réalise notamment de nombreux portraits pour Napoléon Ier. Artiste très complexe ayant reçu une formation littéraire, Girodet contraste avec les grands peintres davidiens et romantiques de son temps, qui n'ont souvent qu'une formation artistique. Il articule son art entre des sujets chrétiens (le Christ mort pleuré par la Vierge, 1789), orientalistes, mythologiques et d'actualité. Sa manière atteste d'un désir de renouveler les modèles de la peinture. Son très populaire Sommeil d'Endymion (1791) est l'illustration de cette envie de peindre différemment : loin de l'anatomie davidienne, il regarde vers Vinci et Corrège, dont il emprunte la technique du sfumato, sorte de brume qui lui permet d'adoucir le corps androgyne de son nu masculin. Repoussant les limites des canons classiques, Girodet n'hésite pas à conjuguer les références du Moyen-Âge avec les éléments orientalistes (Portrait du député Belley, 1798, Les funérailles d'Atala, 1808). Le peintre s'intéresse à la mythologie nordique, et avec humour, il innove la notion de classicisme.[...]

RECLAMER CET ARTISTE !